fbpx
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore. Excepteur sint lorem cupidatat.

You may like:

Formez-vous en ligne sur le vin et recevez vos échantillons directement chez vous !
 
Découvrez ici la plateforme WiSP et les sessions disponibles !

 

WSET niveau 3 en vins : Comment réussir l’épreuve théorique ?

Réussir la partie théorique du WSET niveau 3 en vins est un vrai défi. Les objectifs de formation, les modalités de l’épreuve ainsi que le temps alloué doivent être bien intégrés par l’apprenant en amont de l’épreuve. A travers cet article, nous souhaitons éclaircir différents points clés afin de mettre toutes les chances de votre côté le jour de l’épreuve.  

Les objectifs de formation : Apprendre, Comprendre, Analyser

Pour la formation WSET Niveau 2 en vins (fortement recommandée avant d’entreprendre le Niveau 3), l’évaluation porte sur la capacité du candidat à acquérir des informations factuelles afin de comprendre une étiquette de vin et connaître le style et la qualité des vins. Pour cela on utilise une approche par cépage

Schéma épreuve WSET Niveau 3 en vins

L’approche variétale du WSET niveau 2 en vins

Concernant le WSET niveau 3 en vins, les candidats doivent être en capacité d’aller plus loin et de proposer des explications sur les points évoqués ci-dessus. Le mantra : « Pourquoi ? ».

L’objectif principal du niveau 3 est d’acquérir une connaissance complète des facteurs déterminant le style, la qualité et les prix des principaux vins tranquilles, effervescents et fortifiés du monde.

L’évaluation portera sur l’application de ces connaissances dans des contextes spécifiques.

Par exemple, lors du niveau 2, les candidats connaissent l’existence des Crus du Beaujolais et peuvent les nommer. Sur le WSET niveau 3, si on considère le cru Fleurie, le candidat doit être en mesure d’expliquer pourquoi Fleurie est un Cru du Beaujolais. La connaissance puis l’analyse seront déterminantes dans la restitution à l’examen.

Afin de répondre à ce type de question, il existe une approche assez systématique qui consistera à reprendre chacun des facteurs suivants et déterminer le(s)quel(s) a(ont) une influence sur le style, la qualité ou le prix d’un vin.

Schéma épreuve WSET Niveau 3 en vins

L’approche analytique – Les 7 facteurs qui influencent le style, la qualité le prix du vin

Les modalités de l’épreuve du WSET Niveau 3 en Vins

L’épreuve théorique du niveau 3 en vins dure 2 heures, elle est composée de deux parties :

  • Un QCM de cinquante questions (55% de bonnes réponses minimum, soit 28 bonnes réponses)
  • Quatre grandes questions ouvertes de 25 points, soit 100 points au total. Un minimum de 55 points est requis pour réussir. Chacune de ces questions est divisée en sous-questions. Par exemple si on prend la thématique du Pinot Noir, vous pourrez retrouver 4 ou 5 sous-questions relatives à ce cépage (Viticulture, vinification, régions de production, styles de vin…etc).

Un minimum de 55% dans chacune des épreuves (QCM et questions ouvertes) est requis pour réussir l’examen théorique.

Nos Conseils pour l’examen WSET Niveau 3 en Vins

1 – La Gestion du temps de l’épreuve

La gestion du temps est fondamentale pour l’examen WSET Niveau 3, cela peut être un facteur d’échec à l’examen. L’épreuve complète dure 2h. Vous êtes libre d’administrer votre temps entre questions ouvertes et QCM à votre guise. Notre recommandation est de dédier :

  • 30 minutes au QCM
  • 1h30 aux questions ouvertes

Factuellement il vous reste donc environ 22 minutes par grande question ouverte soit en moyenne 5 minutes par sous-question. Soyez donc concis et précis dans vos réponses et allez à l’essentiel du sujet évoqué.

On vous recommande de noter les heures de passage de chaque grande question avant de débuter la partie des questions ouvertes. Cela vous permettra de vous situer dans le temps jusqu’à la fin de l’épreuve, afin d’éviter d’accumuler du retard qui vous pénaliserait à la fin.

2 – Le QCM

Il s’agit d’un QCM à réponse unique. La technique est donc assez simple, soit la réponse vous apparait de manière évidente et vous la cochez sans hésiter ; soit c’est beaucoup moins clair et il faudra alors procéder par élimination.

Pensez bien qu’aucun point n’est retiré pour une réponse fausse, répondez donc à toutes les questions même si vous n’êtes pas sûr de la réponse.

Enfin dans un souci de gestion du temps, il est déconseillé d’entourer d’abord vos réponses sur le sujet pour ensuite les reporter sur la feuille réponse. C’est à la fois une perte de temps et un risque de mal reporter ses réponses, ce qui pourrai décaler toutes vos réponses sur la grille. Malheur !

3 – L’analyse des questions ouvertes dans leur globalité

Notre première recommandation au moment de passer aux questions ouvertes : prendre connaissance des 4 grandes questions avant de commencer, et choisir l’ordre dans lequel vous allez les traiter.

On vous conseille de commencer par celle avec laquelle vous êtes le plus à l’aise et de terminer par la moins évidente. Rien de plus frustrant que d’arriver à la fin avec trop peu de temps sur une question que l’on maitrisait pourtant parfaitement.

Commencez donc par votre sujet de prédilection mais attention de ne pas passer trop de temps dessus. Gardez un œil sur la montre et sur les heures de passage que vous avez attribué à chaque question au début.

4 – L’attribution du temps des sous-questions

Vous êtes sur le point de commencer une des 4 grandes questions, vous verrez qu’elles sont découpées en sous-questions dont la pondération varie. Celle-ci est systématiquement mentionnée à côté de la sous-question. L’attribution du temps par sous-question doit être en corrélation avec sa pondération. Par exemple Si vous avez 20 minutes pour répondre à une grande question divisée en 4 sous-questions, vous devriez procéder ainsi :

  • Question 1 = 8 points => traitée en 6-7 minutes
  • Question 2 = 10 points => traitée en 8 minutes
  • Question 3 = 3 points  => traitée en 2 minutes
  • Question 4 = 4 points => traitée en 2-3 minutes
5 – L’analyse de la question, ou, comprendre ce qui est demandé !

Il y a trois éléments essentiels à identifier dans chacune des questions auxquelles vous allez répondre. Il est important de prendre le temps de les identifier, et même de les sous-ligner sur vos sujets afin de vous assurer de bien répondre à la question. Ces 3 éléments sont :

  • Le thème abordé.
  • Le contexte dans lequel s’applique ce thème.
  • Le type de réponse attendue identifiable par le verbe utilisé : citez, expliquez, comparez.

Exemple de question :

Citez trois facteurs naturels permettant de prévenir les gelées printanières en Bourgogne. (3 points)

Analyse :

Le thème : les facteurs naturels permettant de prévenir les gelées printanières

Le contexte : En Bourgogne

Le type de réponse : verbe citez => simplement les nommer

Réponse :

Les facteurs naturels permettant de limiter les risques de gelées printanières en Bourgogne sont la topographie par la plantation en coteau (1 point) plutôt qu’en plaine ; l’exposition est ou sud-est (1 point) et enfin le choix de sols bien drainés (1 point) ou l’eau ne stagne pas.

Les erreurs à ne pas commettre :
  1. Mentionner aspersion, chaufferette ou autres techniques qui permettent de prévenir des gelées. Ici on demande des facteurs naturels et non des facteurs humains ou techniques. D’où l’importance de bien identifier le thème abordé.
  2. Mentionner une technique qui ne serait pas propre à la Bourgogne. Il est important de se cantonner au contexte mentionné dans la question.
  3. Expliquer de quelle manière chaque facteur prévient les gelées. Ici le verbe est CITEZ et non EXPLIQUEZ. Si vous entrez dans une explication vous n’aurez pas de points additionnels mais vous aurez perdu un temps précieux pour le reste de votre épreuve.
6 – La rédaction de vos réponses

Notez bien que les réponses sous forme de liste ne sont pas acceptées. Vous devez donc rédiger une réponse avec des phrases complètes. Nous vous recommandons de rester sur des formulations courtes, simples et directes. L’important réside sur un enchainement d’idées correct sur les questions d’analyse.

Lorsqu’une question commence par Expliquer (le fameux « Pourquoi ») il est impératif qu’au-delà de décrire quelque chose ou un processus vous liiez ceci au sujet de la question (sa conséquence sur le style ou la qualité du vin par exemple). En bref il faut expliquer un phénomène de causalité.

Exemples et explications des réponses attendues le jour de l’epreuve WSET Niveau 3

A) Un Pinot Gris Grand Cru VT d’Alsace est souvent demi-sec ou moelleux, au corps charpenté, aux arômes de fruits à noyaux, de fruits tropicaux parfois de miel et de fruits secs. Citez trois facteurs naturels qui contribuent à produire ce style de vin et expliquez leur influence ? 

Dans cette question, les facteurs naturels sont le thème à aborder dans la réponse. Le style des Pinot Gris Grand Cru d’Alsace VT est le contexte auquel il faudra lier le thème de la question. Enfin les verbes sont Citez puis expliquez.

La question suppose donc une analyse explicative des facteurs naturels qui ont contribué à produire ce vin. Il est indispensable d’expliquer l’effet de chaque facteur naturel sur chacun des points mentionnés dans la description du vin (arômes, corps, douceur, etc.). Lister et décrire les facteurs naturels sans les appliquer au style des vins mentionnés dans le sujet ne serait pas suffisant. C’est souvent par omission de cette dernière partie que les réponses sont incomplètes.

Un exemple serait: Les Grands Crus alsaciens se trouvent sur des coteaux (facteur naturel) qui permettent d’augmenter l’exposition au soleil favorisant ainsi la photosynthèse et par conséquent la maturité des raisins (explication). Ce niveau de maturité avancé donne des Pinot Gris au corps charpenté et aux arômes de fruit à noyaux ou tropicaux (application au contexte du Pinot Gris).

B) La Manzanilla est un vin fortifié sec, au corps léger et aux arômes de pâte à pain, citron, pomme et amandes. Expliquer les techniques de mutage et d’élevage qui contribuent à créer ce style de vin ?

Afin de répondre à cette question il faut mobiliser toutes les connaissances liées au processus du mutage et au type d’élevage (thème) spécifique à la DO Manzanilla (contexte). Pour chaque étape il faudra écrire l’influence sur le style du vin (verbe expliquez).  Des éléments de réponse seraient par exemple :

Le mutage intervient en fin de fermentation alcoolique ce qui donne un vin sec. Il est muté à 15% Vol. et par conséquent à un corps plutôt léger pour un vin muté. Le faible degré de mutage va permettre le développement d’un voile de levure à la surface du vin appelé Flor. La flor va protéger le vin de tout contact avec l’oxygène préservant ainsi les arômes primaires de pomme et de citron. Ces levures actives transmettront également au vin des arômes prononcés de pâte à pain et amande.

Ici chaque caractéristique du style du vin (sec, corps léger, et chaque arôme) a été repris dans la démonstration en expliquant quelle(s) en était leur(s) cause(s). La réponse est courte, concise et complète. Le candidat démontre une bonne compréhension non seulement de comment les choses se font (les étapes) mais également de pourquoi elles se font (leur conséquence).

Récapitulatif en images

Des milliers de candidats se lancent chaque année le défi de cette certification au niveau exigeant et à l’esprit d’analyse. Cette analyse transversale à travers la viticulture, la vinification, les régions ou encore les cépages est passionnante mais demande beaucoup de travail et d’organisation

Force est de constater que la certification WSET Niveau 3 en vins demande une préparation importante et structurée (80h de travail préparatoire) en amont de la formation pour être capable de restituer tous les éléments selon la méthodologie WSET. La quête d’explications est le fil conducteur de ce diplôme, c’est passionnant mais néanmoins stressant le jour J, c’est pourquoi nous avons voulu démystifier cette épreuve.

Nous vous souhaitons beaucoup de réussite sur ce diplôme et nous aurons peut-être le plaisir de vous croiser dans nos salles de classes pour d’autres précieux conseils!

Laisser un commentaire