fbpx
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore. Excepteur sint lorem cupidatat.

You may like:

Formez-vous en ligne sur le vin et recevez vos échantillons directement chez vous !
 
Découvrez ici la plateforme WiSP et les sessions disponibles !

 

“J’ai testé pour vous : WSET Spiritueux niveau 3 ! “

En Janvier dernier a eu lieu la toute première session en France du WSET Spiritueux niveau 3. Cela s’est passé à Paris, dans les magnifiques locaux de La Maison du Whisky et plus précisément dans « Le Lab », lieu consacré à la formation et à la découverte du monde des spiritueux.

J’ai eu la chance de faire partie des 9 premiers candidats et candidates qui ont voulu affronter ce niveau 3 et cela a représenté pour moi (et pour mes 8 autres coéquipier(e)s) une grande aventure !

Je m’appelle Pauline et je suis caviste à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. J’ai créé ma société « Wine Wander » en 2021 avec mon conjoint et associé Gauthier que vous avez déjà pu lire dans ce blog. J’ai passé le WSET Spiritueux niveau 2 en 2019 et je tenais à vous faire partager mon retour d’expérience sur le niveau 3.

Quelques bonnes raisons de passer le WSET Spiritueux niveau 3 

Ce diplôme est, selon moi, le moyen idéal d’acquérir une formation théorique et technique dans le milieu des spiritueux. Il permet d’avoir une vision globale du marché international des spiritueux et de prendre une hauteur de vue sur l’ensemble des styles de production et de commercialisation. Le niveau 3, qui offre beaucoup plus de détails et de technicité que le niveau 2 vous permettra d’acquérir un œil critique vis à vis des différents produits proposés sur le marché. Si vous êtes caviste, c’est le diplôme idéal car il vous donnera toutes les billes nécessaires pour sélectionner vos spiritueux selon vos attentes. 

Ce qui est bon pour les cavistes l’est évidement pour les autres métiers du milieu. Nous étions 9 stagiaires lors de cette session et tous et toutes venions de milieux assez différents. Certains étaient cavistes, d’autres directement producteurs, d’autres travaillaient pour des groupes de distributions ou étaient issus du milieu du bar. Il y avait même une auteure qui souhaitait se former sur l’univers des spiritueux pour pouvoir écrire à ce sujet. 

Peu importe votre métier et le milieu dans lequel vous travaillez, le WSET Spiritueux est la formation la plus techniquement « poussée » qui soit proposée à ce jour en France en matière de spiritueux et réalisable dans un temps relativement court.

Il est important de savoir que l’écart entre le niveau 2 et le niveau 3 est conséquent. 

D’une part, celui-ci couvre beaucoup plus de familles de spiritueux, des spiritueux asiatiques aux spiritueux d’agave en passant par les eaux-de-vies françaises, vous allez assurément voyager ! Ce sera pour vous une occasion unique de déguster des spiritueux assez rares, mais je ne vous en dit pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir au moment venu…

D’autre part, il apporte un niveau de détails largement supérieur notamment dans les piliers fondamentaux de la production de spiritueux comme par exemple les techniques de conversion de l’amidon ou les réactions mises en jeu durant la distillation. Vous aborderez des phénomènes biologiques et thermodynamiques qui vous rappelleront quelques notions apprises il y a fort longtemps…

Comment se préparer à l’examen ?

Vous l’aurez compris, le niveau 3 est aussi passionnant que complet ! Voilà pourquoi une bonne préparation à l’examen est nécessaire. Mais pas de panique, si vous disposez d’assez de temps pour le préparer, l’examen sera abordable, peu importe votre niveau de connaissances initial. 

Le TQT (Total Qualification Time) conseillé par le WSET est de 51,5 heures de travail personnel. Je ne vous cache pas que j’ai largement dépassé ce quota…mais cela dépendra des aptitudes de chacun(e). De manière générale, et après avoir recueilli les avis de mes collègues de promo, je vous conseillerais de commencer le travail au moins trois mois avant l’examen. Vous aurez ainsi eu le temps d’intégrer les notions fondamentales et serez prêt(e) pour les cours.

Lors de cet apprentissage, il est fondamental de s’appuyer sur les différents documents mis à disposition par votre organisme de formation. Ils sont les clés pour vous permettre de travailler efficacement et comprendre ce que l’on vous demandera à l’examen. 

Tout d’abord, le livre qui, évidemment, constitue la source de toutes les informations. Ce livre doit être abordé avec une lecture active. Il ne s’agit pas simplement de lire page après page mais de comprendre toutes les informations techniques qu’il nous présente. 

Cela peut paraître simple à dire mais lisez-le dans l’ordre ! Il est écrit dans un ordre logique, les chapitres contenus dans la section 2 sont la base des chapitres contenus dans la section 3. Il est donc primordial de les lire avant, ils vous permettront de comprendre tous les mécanismes évoqués dans chaque catégorie de spiritueux. N’hésitez pas à prendre le temps de bien assimiler ces chapitres fondamentaux car vous en gagnerez lorsque vous aborderez chaque catégorie de spiritueux.

A vous de voir, selon vos besoins, si vous souhaitez résumer ces informations sur des fiches ou pas.

Ensuite, les « Spécifications », elles vous indiqueront ce qu’il est nécessaire de maîtriser pour chaque chapitre du livre. N’hésitez pas à les garder sous la main lorsque vous réviser et vérifier qu’à chaque chapitre vous êtes dans la bonne direction. Elles vous permettront de réviser de manière plus efficace et, dans certains cas, de gagner du temps

Pour finir, le « Study guide ». Lui va vous apporter la technique pure d’examen et cet aspect est fondamental pour un niveau 3. Une partie de l’examen est constituée de questions ouvertes et c’est là que réside la différence avec le niveau 2. A travers ces questions, on testera non seulement vos connaissances mais aussi votre capacité à les restituer et à les expliquer. Voilà pourquoi il est profitable, tout au long de votre apprentissage, de vous entraîner à expliquer les choses que vous apprenez au fil des différents chapitres. A l’oral si vous faites partie, comme moi, des gens qui s’imaginent prof devant une classe d’élève et si vous souhaitez en faire profiter toute la famille ou les amis … ou à l’écrit si vous préférez avoir un entraînement le plus fidèle possible à l’examen (notamment si la langue d’examen n’est pas votre langue maternelle). 

Un autre point important, n’oubliez pas que le jour de l’examen votre temps sera imparti, entraînez-vous donc en respectant ce temps !

Afin de tirer profit au maximum de votre session de cours avec votre formateur(trice) il est conseillé de lire entièrement le livre ainsi que les Spécifications et le Study guide au moins une fois avant la session.

Et justement, les cours dans tout ça ?

Ces 5 jours seront très intenses, le rythme est rapide et les chapitres sont revus beaucoup plus rapidement que vous ne les aurez abordé lors de vos révisions. Voilà pourquoi il est essentiel de se préparer en amont.

Vous goûterez des dizaines de spiritueux, cela permettra de vous entraîner pour l’examen de dégustation. Vous vous entraînerez aussi à l’examen théorique à travers de courts exercices en groupe, ce qui viendra compléter votre entraînement personnel réalisé auparavant.

Pas de panique donc si vous ne vous sentez pas prêt(e) pour l’examen avant d’assister au cours. Vous allez acquérir toute la confiance nécessaire durant ces 5 jours et votre formateur(trice) sera d’un réel support pour vous.

Mais c’est aussi là que vient la récompense du travail fourni pendant ces quelques semaines. 

Durant les 5 jours de cours vous allez être accompagné(e) d’expert(e)s du domaine des spiritueux. C’est le moment d’en profiter pour poser toutes vos questions et éclaircir vos zones d’ombres. C’est aussi le moment idéal pour partager autour de l’univers des spiritueux, profiter de l’expérience de chacun(e), formateurs et stagiaires, pour élargir votre spectre de connaissances du marché des spiritueux. Et c’est aussi une bonne occasion de faire grandir son réseau !

Vous l’aurez compris, il n’y a que des bonnes raisons à se lancer dans le WSET Spiritueux niveau 3. Pour que l’expérience ne soit que plus belle, privilégiez une période propice pour vous inscrire durant laquelle vous aurez le temps de vous investir et de profiter au maximum de cette aventure.

Je suis très heureuse d’avoir pu participer à cette première session en France et j’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi. Je me ferais un plaisir de répondre à vos doutes et interrogations si vous envisagez de vous lancer à votre tour.

Un grand merci à WISP pour nous permettre d’accéder à cette formation en France et un immense merci à Didier pour nous avoir fait profiter de son savoir intarissable !

Pauline Uzabiaga

Crédit photos Wine Wander

Laisser un commentaire